Charles Leclerc (Ferrari) en pole position au Grand Prix d'Espagne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Charles Leclerc et Max Verstappen seront aux avant-postes pour le départ du Grand Prix ce dimanche. (R. de Waal/ANP Sport / Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Charles Leclerc (Ferrari) a signé le meilleur temps des qualifications à Barcelone. Le Monégasque a devancé Max Verstappen (Red Bull) et son coéquipier Carlos Sainz.

Carlos Sainz Sr, qui a remis le trophée au poleman du jour, espérait sûrement poser avec l'autre pilote Ferrari. Mais c'est bien Charles Leclerc qui a décroché la pole position ce samedi à Montmeló, malgré un début de Q3 compliqué. Le Monégasque n'a pas pu boucler son premier tour lancé, partant en tête à queue avant le dernier virage. Rentré aux stands, il est ressorti le premier lors du dernier round, bouclant finalement son tour de piste en un tonitruant 1'18''750, plus de trois dixièmes devant Max Verstappen (Red Bull). Le Néerlandais, victime d'un problème de puissance, n'a pas pu répliquer. Leclerc signe sa 13e pole position en carrière, la 2e consécutive.


Dans une séance de qualifications qui a vu tous les pilotes rouler en gommes tendres, Leclerc avait déjà fini en tête en Q1, économisant ses gommes en Q2 pour ne boucler qu'un seul tour, 7e chrono de la session. Son coéquipier Carlos Sainz, juste derrière le Monégasque en Q1, était toujours 2e temps en Q2, derrière Verstappen. Il s'élancera finalement en 3e position. L'autre héros du public espagnol, Fernando Alonso, a vécu un samedi bien plus court qu'espéré, sortant dès la Q1 après une incompréhension dans la stratégie. Il partira 17e.

Ocon et Gasly hors du Top 10

La journée avait très mal démarré pour Pierre Gasly (AlphaTauri), qui a dû écourter sa séance d'essais libres pour un problème technique. Après avoir changé de moteur, le Tricolore a confirmé ses difficultés à appréhender sa glissante monoplace. Il partira 14e, derrière Esteban Ocon (Alpine, 12e) sur la grille. Au rayon des bonnes surprises, les Haas ont réussi un samedi plein. Kevin Magnussen partira 8e, Mick Schumacher 10e. C'était la première fois que le pilote allemand décrochait une place en Q3.

Côté Mercedes, on espérait peut-être mieux au vu des bonnes séances d'essais libres, porteuses d'espoir pour les deux pilotes britanniques. Les améliorations apportées sur les Flèches d'Argent, comme de coutume au GP d'Espagne, ont permis à Russell et Hamilton d'être plus compétitifs en ligne droite. Brièvement aux avant-postes en Q2, les deux pilotes n'ont finalement pas pu suivre le rythme ensuite. Russell a été relégué à plus d'une demi-seconde de Leclerc et partira 4e, deux places devant le septuple champion du monde, battu pour la 3e fois en qualifs par son cadet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles