Charles III transmet l’une de ses fonctions à William (et non à Harry, comme prévu)

bonne ambi - Le duc de Sussex a renoncé à ses obligations royales en 2020, mais quand même…

L’expression consacrée dit de ces décisions autoritaires qu’elles sont le « fait du prince ». Outre-Manche, on pourrait parler de fait du roi. Alors qu’il était pressenti de longue date pour devenir colonel en chef de l’Army Air Corps, le prince Harry s’est fait coiffer au poteau par son frère le prince William, sur décision de leur père Charles III.

Le monarque britannique a remis officiellement ce titre honorifique, qui lui revenait depuis trente-deux ans, à son aîné lors d’une visite sur une base militaire lundi 13 mai dans le sud de l’Angleterre.

« Je souhaite vous faire part de ma grande joie d’être avec vous, même brièvement, une joie aussi teintée d’une grande tristesse après 32 ans passés à vous côtoyer et à admirer vos nombreux succès », a déclaré le roi, qui est atteint d’un cancer diagnostiqué en février et suit actuellement un traitement.

Le régiment où servait Harry

Charles III était devenu le premier colonel en chef du corps aérien de l’armée britannique il y a 32 ans, et avait annoncé l’an dernier vouloir transmettre ce titre à son héritier.

Son fils cadet Harry, en froid avec la famille royale et exilé aux Etats-Unis, a servi dans ce régiment de l’armée britannique lors d’une mission en Afghanistan en 2012, pendant laquelle il était commandant d’hélicoptère Apache et copilote mitrailleur.

Il ava(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Royaume-Uni : Le roi Charles III va reprendre ses activités dès mardi
Charles III : Le prince William, dernier pilier de la famille royale britannique ?
Royaume-Uni : Les billets de banque à l’effigie du roi Charles III arrivent