«Charles III n’aura pas la même habilité que sa mère pour régner», prédit Dimitri Casali

Dimitri Casali était l'invité du Grand Rendez-Vous d'Europe 1/CNews/Les Echos ce dimanche matin. Au micro de Sonia Mabrouk, l'historien a émis des doutes sur la capacité du nouveau roi Charles III à régner avec autant de talent que sa mère, la reine Elizabeth II.

"Le nouveau roi n'a pas la même popularité qu'Elizabeth II"

"Elle avait cette puissance tutélaire. Et je suis assez inquiet  au sujet du  futur roi Charles III. Je pense qu'il n'aura pas la même habilité. Il faut se rendre compte qu'Elizabeth a été formée par Winston Churchill. Il faut le rappeler, c'est quand même une reine extraordinaire qui a tout connu", souligne Dimitri Casali au micro de Sonia Mabrouk.

L'historien explique qu'Elizabeth II a "régné dans son entièreté" et pense que "Charles III aura bien des problèmes". "Il n'a pas la même aura et la même popularité bien sûr, mais peut-être pas non plus le même talent", assure-t-il. Dimitri Casali constate ce "manque de talent" dans les prises de positions de Charles III. "Son grand œcuménisme, cette ouverture aux autres religions. Certes, c'est bien, mais il faut quand même rappeler qu'il est le chef de l'Église anglicane et je ne sais pas si justement il n'y aura pas un paradoxe. Donc le sacré de la reine dépendait davantage de sa personne que de l'institution. Et, Charles doit prendre le relais de l'institution. Alors, va-t-il accepter l'onction sacrale sur le front ?", interroge l'historien.

>> Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h...


Lire la suite sur Europe1