Charles III : ce grand plan de licenciement qu'il prépare à Windsor

Charles III a pris la succession de sa mère, la reine Elizabeth II, en septembre dernier.

Depuis son arrivée au trône, le nouveau roi s'emploie à une réorganisation de l'institution.

Après avoir licencié une centaine de personnes Clarence House, d'autres emplois seraient menacés au château de Windsor cette fois.

C'est la crise partout même pour la famille royale d'Angleterre ! The Mirror a dévoilé, dans un article publié ce vendredi 18 novembre, que le roi Charles III devrait licencier un certain nombre d'employés au château de Windsor, où l'ancienne reine Elizabeth avait l'habitude de résider. Des personnes mises au courant de cette vague de licenciement auraient indiqué au quotidien britannique que les effectifs du domaine de Windsor seront réduits dans les semaines à venir. Des licenciements qui interviennent dans le cadre d'un "remaniement radical du personnel des résidences royales", souligne The Mirror. Selon une source, les salariés du château de Windsor sont "extrêmement inquiets pour leur avenir" . Et d'ajouter : "C'est une période très éprouvante. Beaucoup sont déjà résignés à quitter des emplois qu'ils ont chéris pendant des années. Il règne un véritable sentiment de crainte parmi le personnel". Les dames d'honneur de la défunte reine et le personnel du haras royal de Sandringham, dans le Norfolk, feraient notamment partie des personnes dont l'emploi est menacé. Le roi n'a toujours pas révélé ses projets pour l'élevage, bien qu'il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meghan Markle : ce que cette amie très influente l'a suppliée de ne pas faire juste avant son mariage avec Harry
Harry et Meghan : ce projet complètement fou qu'ils ont dans un monde virtuel
Charlene de Monaco : la princesse dévoile une photo des jumeaux en tenue officielle pour la fête nationale
Prince Harry en solo à Hawaï : pourquoi sa dernière apparition surprise ne passe pas inaperçue
Camilla Parker Bowles : ses mots bouleversants sur Elizabeth II et son deuil dans son premier discours en tant que reine