Charles III bannit le foie gras des résidences royales

Charles III face au Parlement britannique, le 12 septembre 2022. - HENRY NICHOLLS / POOL / AFP
Charles III face au Parlement britannique, le 12 septembre 2022. - HENRY NICHOLLS / POOL / AFP

Fini le foie gras à Buckingham: le roi Charles III a banni ce met des tables des résidences royales, selon une lettre du palais envoyée à l'association Peta. Charles, qui milite depuis longtemps pour la protection de la nature, une agriculture biologique et la lutte contre le changement climatique, serait un opposant de longue date au foie gras.

"Merci pour votre lettre à propos des questions éthiques autour du foie gras", écrit le maître de la maison du roi à l'association Peta (People for the Ethical Treatment of Animals), dans un courrier dont l'AFP a obtenu copie vendredi.

"Je peux confirmer que le foie gras n'est pas acheté par la maison royale ni servi dans les résidences royales et qu'il n'est pas prévu que cette politique change", poursuit Sir Tony Johnstone-Burt dans cette lettre datée du 10 novembre.

Le palais de Buckingham n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Une boîte de faux gras pour le roi

Elizabeth II, décédée le 8 septembre, aurait elle aussi beaucoup apprécié le foie gras. Du foie gras de canard lui avait d'ailleurs été servi lors d'un dîner d'Etat à Paris en juin 2014, avec l'ancien président François Hollande.

Pour remercier le roi, Peta lui a envoyé une boîte de "faux gras", servi dans le restaurant londonien du chef vegan Alexis Gauthier. Peta "encourage tout le monde à suivre l'exemple du roi et à ne pas manger de foie gras à Noël et après", écrit l'association dans un communiqué.

Peta dénonce notamment le gavage des oies, qui fait partie du processus de production du foie gras. Considéré comme un mets délicat et souvent consommé à Noël, peut actuellement être importé et vendu au Royaume-Uni, mais pas produit dans le pays.

Article original publié sur BFMTV.com