Charles III ému aux larmes aux côtés de Camilla : leur première visite bouleversante au Parlement

  • Lundi 12 septembre 2022, Charles III s'est rendu au Parlement britannique au palais de Westminster.

  • Le nouveau roi était accompagné de la reine consort Camilla Parker Bowles pour recevoir les condoléances des présidents des deux chambres.

  • Il s'est montré très ému et a prononcé un discours historique pour l'occasion.

Depuis sa proclamation en tant que roi le samedi 10 septembre au Palais Saint James à Londres, Charles III multiplie les apparitions et les hommages. Lundi 12 septembre, il s'est rendu pour la première fois au Parlement britannique en compagnie de la reine consort Camilla Parker-Bowles.

Après son arrivée au palais de Westminster, le nouveau roi a reçu les condoléances des parlementaires. Lord McFall of Alcluith, le président de la chambre de lord et Sir Lindsay Hoyle, le président de la chambre des communes se sont notamment exprimés. Ce dernier lui a d'ailleurs adressé un message émouvant : "Aussi profond que soit notre chagrin, nous savons que le vôtre est plus profond". Très touché, le roi Charles III a également reçu le soutien de Liz Truss, Sir Keir Starmer et Boris Johnson lors de ce moment particulier.

Le président de la Chambre des communes britannique rend hommage "au sens du devoir, à la sagesse, la gentillesse, le sens de l'humour" d'Elizabeth II pic.twitter.com/BY9aDIlAbk

— BFMTV (@BFMTV) September 12, 2022

Le roi Charles III au bord des larmes devant les parlementaires

Après avoir reçu les condoléances du Parlement, le nouveau (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Charles III : les larmes aux yeux, le Roi veille sur le cercueil de sa mère avec sa soeur et ses frères
Kate Middleton : découvrez le prix de son élégante robe à pois pour la rentrée de ses enfants à Lambrook
Mort d'Elizabeth II : l'hommage embarrassé du frère de Kate Middleton en un jour symbolique
Obsèques d'Elizabeth II : exilé, l'ex-roi d'Espagne Juan Carlos sera bien présent
Elizabeth II : un individu virulent s'en prend au cortège à Edimbourg, la police forcée d'intervenir