Charles de Gaulle est né il y a 130 ans : visite à Lille de sa maison natale, restaurée à l’identique après neuf mois de travaux

En 130 ans, la demeure n’a pas vraiment changé. Après neuf mois de travaux, la maison qui a vu naître le Général de Gaulle le 22 novembre 1890 à Lille n’a rien perdu de ses couleurs d’antan.Une restauration d’envergure a été entreprise, demandant un travail unique aux artisans mobilisés. "La spécificité du chantier, c’est qu’il réunit un peu toutes les compétences du métier de peintre en décor. On a réalisé quantité d’imitations peintes de marbre ou de bois, et du trompe-l’œil. Mais également les portraits peints des aïeux de Charles de Gaulle, en respectant toujours les méthodes traditionnelles de décoration et de peintures plus artistiques", explique Etienne Ourdouille, artiste peintre décoratif. Plus de mille objets d'époque réunis Un vrai travail d’orfèvrerie, pour s’approcher au plus près de la réalité qu’a pu connaître le premier Président de la Ve République dans son enfance. Les restaurateurs n’ont négligé aucun détail, réunissant plus de mille objets d’époque. Bugdet de l'opération : 2,9 millions d'euros, financés par le département du Nord et la Direction régionale des affaires culturelles. Le résultat : une demeure reproduite quasiment à l’identique. Tout au long de sa vie, le général a gardé un souvenir chaleureux de la maison de sa grand-mère maternelle, Madame Chaillot. "On veut montrer non seulement une maison bourgeoise, mais aussi la maison à laquelle Charles de Gaulle est resté très attaché toute sa vie. Il y a de très beaux textes où il dit que c’est le lieu où il redevient réellement lui-même", confie Jean-René Lecerf, président du conseil départemental du Nord.En raison des mesures sanitaires, la maison natale ne peut retrouver ses visiteurs. Une occasion pour peaufiner chaque élément de décoration, parmi lesquels le berceau où Charles de Gaulle a dormi. La pièce maîtresse de l’exposition devrait bientôt être restaurée.