Charles Consigny s'insurge de l'interdiction des livraisons de repas après 22 h et se fait recadrer par les internautes

·1 min de lecture

Charles Consigny a décidément du mal à digérer les mesures sanitaires prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La nouvelle recrue de l'émission Les Grandes Gueules sur RMC a d'ailleurs affirmé haut et fort son opposition au reconfinement. Mais cette fois, c'est une autre décision prise en haut lieu qui lui reste en travers de la gorge. Face aux nombreuses infractions au confinement à Paris, les autorités de la capitale ont choisi de serrer un peu plus la vis. Dès ce vendredi 6 novembre, il ne sera plus possible de commander un repas à livrer ou à emporter entre 22 h et 6 h du matin.

Le journaliste Olivier Truchot, animateur des Grandes Gueules, a partagé la nouvelle sur son compte Twitter ce jeudi 5 : "Nouveau coup dur pour les restaurateurs à Paris : le préfet de Police Didier Lallement interdit à partir de demain toutes les activités de livraison et vente à emporter de tous les produits préparés par les restaurants à partir de 22 heures". Une annonce qui a fait vivement réagir son chroniqueur. "Donc on ne peut même pas se faire livrer un Deliveroo après 22h...? Comment font les gens qui travaillent tard ?? Est-ce que quelqu’un arrêtera la folie liberticide qui s’est emparée des décideurs publics ?" s'est emporté Charles Consigny.

Un coup de gueule qui a aussitôt fait polémique sur Twitter. Si certains abonnés ont abondé dans le sens de Charles Consigny, critiquant ces nouvelles mesures restrictives, l'écrivain a été dézingué par nombre d'internautes. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

La grande rassrah : Lola Marois tente de piéger son mari Jean-Marie Bigard dans une caméra cachée irrésistible mais totalement ratée ! (VIDEO)
Philippe Etchebest dézingué par un ancien candidat de Top Chef après ses critiques du reconfinement
Tous en cuisine avec Cyril Lignac de retour pendant le confinement ? Cette réponse amère pour les fans
Menacé de décapitation, Laurent (Koh-Lanta) réagit : "Tout ce qui se passe est contre mon gré... Cela expose ma famille, ma petite fille..."
"J'ai perdu mon calme" : Olivier Véran révèle la raison de son coup de sang en pleine Assemblée nationale