Charles Berberian signe «Une époque fantastique», BD faussement légère et actuelle

·2 min de lecture

Depuis plusieurs années, le dessinateur Charles Berberian raconte son époque pour des magazines comme Grazia, l’Obs ou Spirou. Pendant le confinement du printemps 2020, les éditions du Chêne lui ont demandé de faire une sélection de ses dessins pour illustrer un album grand format, intitulé « Une époque fantastique » : le résultat est un album qui résonne avec la période que nous traversons.

Ouvrir l'album de Charles Berberian Une époque fantastique, c'est contempler tout ce qui nous manque en ces temps de pandémie : le dessinateur aime dessiner sa ville, Paris, ses terrasses de café, les cinémas, la fête et la musique avec les amis. Cet ouvrage grand format montre une communauté urbaine autocentrée, hédoniste et insouciante, invitant aussi à réfléchir à nos paradoxes d'urbains ultra-connectés… et gros consommateurs de hamburgers.

« En une semaine, on est passés d’une époque à une autre. Et je suis content d’avoir réuni en un album cette espèce d’inventaire de tout ce qui allait, tout ce qui n’allait pas, tout ce qui faisait notre bonheur ou qui provoquait nos angoisses », explique Charles Berberian.

Charles Berberian dessine avec ironie et tendresse la ville occidentale avant le coronavirus - en noir et blanc ou en aquarelles lumineuses. La musique est l'autre passion de l'artiste, et c'est un Bob Dylan à la tête d'oiseau, guitare en bandoulière, chantant « les temps changent » (« The Times They Are A-Changin’ », une de ses chansons phares) à une foule indifférente qui clôt l'album.

« C’était quelque chose qu’on espérait dans les années 1960-1970 et puis finalement, on est dans cette époque complètement bouleversée, qui est en train de changer sous nos yeux et on est à la fois acteurs et témoins », ajoute le dessinateur.

Une époque fantastique, un album faussement léger, est signé Charles Berberian et est disponible depuis septembre 2020.