Charlene de Monaco, les traits tirés : Découvrez l'évolution de son visage, marqué par de durs moments

Charlene de Monaco a de nouveau fait une apparition remarquée, présente aux côtés d'Albert II de Monaco pour l'édition 2022 du tournoi Sainte Dévote de Rugby au Stade Louis II de Monaco, ce samedi 7 mai 2022. Comme chacune de ses rares sorties, la princesse du Rocher est scrutée, et il est difficile de passer à côté de la mine plutôt triste et fatiguée affichée par Charlene Wittstock. Vêtue d'un total look en jean, parfaitement réussi, la Sud-Africaine dévoilait un sourire, qui a rassuré ses fans, après son apparition le 30 avril dernier, où elle affichait une moue triste. Néanmoins, les traits tirés du visage de la mère de Gabriella et Jacques témoigne d'une fatigue indéniable.

À 44 ans, Charlene Wittstock a en effet bien changé depuis ces deux dernières années, comme le diaporama ci-dessus le prouve. Ses joues rondes ont laissé place à un visage plus creusé, au fil du temps. Et notamment depuis ces derniers mois qui ont été très durs à vivre pour l'épouse du prince Albert de Monaco. En effet, l'ex-sportive semble enchaîner les déconvenues depuis quelques mois. Un calvaire qui semble désormais interminable alors qu'elle a été victime d'une infection oto-rhino-laryngologique. Bloquée pendant des mois en Afrique du Sud loin de sa famille, a fini par pouvoir rentrer sur le Rocher, au mois de novembre dernier.

Une grande fatigue liée à sa faiblesse

Mais affaiblie par...

Lire la suite


À lire aussi

Charlene de Monaco : Souriante après son malaise mais les traits tirés, une photo pour rassurer ?
Teri Hatcher : Traits lisses et tirés, son visage transformé par les injections
Aude (L'amour est dans le pré) "toujours debout" malgré les coups durs : son visage fatigué la trahit...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles