Charlene de Monaco : son père menacé avec un AK47 pointé sur le visage

·1 min de lecture

Charlene de Monaco traverse une période douloureuse. La princesse tente de guérir d'une infection de la sphère ORL, en Afrique du Sud, depuis plusieurs mois. Isolée de ses proches, l'épouse du prince Albert II de Monaco a néanmoins ses repères, puisqu'elle a grandi à Benoni. L'occasion de revenir sur son enfance. Lorsqu'elle était petite, l'ancienne nageuse professionnelle a vécu quelque temps dans les quartiers blancs, près de Johannesburg. Une banlieue pavillonnaire tranquille, du moins en apparence...

Le 28 juin 2016, l'Agence France-Presse relayée par France Info, révélait une anecdote pour le moins marquante, vécue par le père de Charlene de Monaco. Un jour, Mike Wittstock a été menacé avec un fusil d'assaut AK47, pointé sur le visage. Son nez a été cassé, et sa voiture volée, ainsi que ses cartes bancaires, son alliance, sa montre et une chaîne en or. Dans les environs, de nombreux "carjackings" étaient recensés, la police appelant les habitants à la prudence. C'est dans ce contexte que le papa de Charlene Wittstock a songé à rejoindre la principauté.

Le père de Charlene de Monaco est toutefois très attaché à son pays. Dans les colonnes de Point de Vue le 10 décembre 2014, il confiait : "Nous avons beaucoup d'engagements en Afrique du Sud et il est difficile pour mon épouse et moi de venir ensemble [à Monaco, ndlr]. C'était un peu dur au début, mais maintenant nous avons pris l'habitude de nous relayer." Mike Wittstock aime se rendre au Rocher, quand la situation le permet. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Il est médecin maintenant ?" : Benjamin Castaldi fait un gros bad buzz sur le cancer
PHOTOS – Cannes 2021 : Marion Cotillard, Lou Doillon… Les photocalls s'enchaînent sur la Croisette
PHOTOS - Kate Middleton : beauté émeraude aux côtés de William pour la finale de Wimbledon
Omar et Hélène Sy : leur émouvant soutien à la famille Traoré, « La justice est l’affaire de tous »
Sharon Stone en couple avec un rappeur de 25 ans ? Sa réponse cash !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles