Charlene de Monaco et sa fille Gabriella : duo complice et souriant, la princesse de 7 ans vit une grande première !

Charlene de Monaco semble aller de mieux en mieux. Après de longs mois marqués par de nombreux ennuis de santé, l'épouse du prince Albert II remonte la pente et affiche un visage radieux. Si ses traits semblaient marqués par la fatigue accumulée par sa convalescence, la princesse monégasque va définitivement mieux à en croire le sourire et la mine radieuse affichés au Emerging Designer Award à Ramzen lors de la Monte-Carlo Fashion Week à l'Opéra Garnier de Monaco, ce mardi 24 mai 2022. Heureuse, la mère des jumeaux Jacques et Gabriella a même posté sur son compte Instagram un cliché pour immortaliser cette soirée avec sa fille. Une grande première pour Gabriella, qu'elle n'est pas près d'oublier.

La princesse Gabriella, 7 ans, a vécu un évènement majeur dans sa vie royale. La fille du couple monégasque a fait sa première sortie officielle avec sa mère, mardi 24 mai, à l'occasion de la Fashion Week. "Cette sortie mode mère/fille pour les Monte-Carlo Fashion Awards m'a ravie et pour la première fois nous sommes montées sur scène ensemble, a ainsi confié Charlene de Monaco lors d'une interview exclusive accordée à Nice-Matin. Elle n'était pas du tout nerveuse, plutôt amusée et elle aurait même pu faire le show sur scène !" Pas stressée du tout, Gabriella de Monaco a assuré le show. Dans une robe de princesse fleurie, la petite fille a fait sensation.

Mère et fille posent complices et...

Lire la suite


À lire aussi

Charlene de Monaco : Sa fille Gabriella blessée et en fauteuil roulant, la princesse partage des photos
Charlene de Monaco et sa fille Gabriella : duo craquant en tenues bariolées
Fabienne Carat et sa fille Céleste, duo complice en maillot de bain : tendre instant mère/fille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles