Charlene de Monaco, discrète mais engagée : les Monégasques touchés par une initiative

En cette période de crise, elle a tout bonnement choisi de se rendre utile. Une nouvelle fois, la princesse Charlene de Monaco a envoyé son frère au front pour lutter contre la propagation du virus. Sollicité par sa sœur, Gareth Wittstock, qui est aussi secrétaire général de la Fondation Princesse Charlene, a été missionné pour distribuer des masques aux Monégasques, comme l'a rapporté le site Monaco Tribune dans un article daté du 11 mai. Mais attention, pas n'importe quels masques ! Soucieuse de la santé des habitants du Rocher, l'épouse du prince Albert II a fait en sorte que ce soit sa propre fondation qui les fabrique. Pour ce faire, elle a fait appel à l'un de ses partenaires : la société italienne SCICON Sports, spécialisée dans la fabrication d'équipements sportifs. Résultat : ce sont pas moins de 5.000 masques alternatifs en tissu technique, réutilisables jusqu'à 40 fois, qui ont été conçus.

A noter que Gareth Wittstock avait déjà débuté la distribution mi-avril, "auprès des commerçants et des clients des marchés de Monaco", ont indiqué nos confrères. Mais cette fois, la fratrie Wittstock a souhaité venir en aide aux sportifs. Le frère de la princesse Charlene a donc remis à Jeremy Bottin, président de l'Association Monégasque des Athlètes Olympiques, plusieurs masques destinés aux 50 olympiens monégasques. Et il ne s'est pas arrêté là. Gareth Wittstock est également allé à la rencontre d'athlètes monégasques de SpecialOlympics afin de leur offrir des masques, sur lesquels

Retrouvez cet article sur GALA

Maquillage : quel enlumineur choisir selon le type de peau ?
Meghan Markle plus vicieuse : le majordome de Diana jette de l’huile sur le feu
Tous en cuisine : comment les candidats de Cyril Lignac sont-ils sélectionnés ?
Donald Trump sans masque : la vraie raison pour laquelle il refuse d’en porter
Adriana Karembeu : on a retrouvé la trace de l’acolyte de Michel Cymes