Charlene de Monaco en combinaison : son look audacieux capte l'attention au Grand Prix de Monaco

On ne l'arrête plus. Depuis son retour sur le Rocher, après un repos forcé en Suisse qui a suivi de longs mois retenue en Afrique du sud, Charlene de Monaco multiplie les apparitions officielles. Depuis quelques semaines, la princesse monégasque ne se fait pas prier pour participer à des évènements importants à Monaco. Ce dernier week-end de mai 2022, c'est le Grand Prix de Monaco qui a retenu toute l'attention. Pour l'occasion, c'est dans une robe bleue que samedi 28 mai, elle a éclipsé le prince Albert. Pour cette sortie, l'ancienne nageuse avait une nouvelle fois fait confiance à sa marque préférée Akris. Puis, le dimanche 29 mai alors que la pluie a quelque peu perturbé la course, qui a vu Sergio Pérez (Red Bull) s'imposer en haut du podium, Charlene de Monaco a de nouveau fait sensation dans un look audacieux.

En effet, pas de robe cette fois-ci pour l'épouse du prince Albert II. La Sud-africaine de 43 ans a misé sur une combinaison longue bleu ciel. Un look très stylé signé par une autre de ses griffes phares : Terrence Bray. C'est également une pièce de ce créateur qu'elle arborait quelques jours plus tôt à la Fashion Week de Monaco, tout comme sa fille la princesse Gabriella. Si Charlene de Monaco avait cette fois-ci opté pour une combinaison, la petite fille de 7 ans, elle, portait une robe Dolce & Gabbana, de quoi rivaliser d'élégance avec sa mère. Manches bouffantes et jambes évasées, coupe courte et cheveux...

Lire la suite


À lire aussi

Charlene de Monaco : Crâne rasé, robes osées, mini franges... ses looks les plus audacieux
Charlene de Monaco audacieuse : crâne rasé en vue et look masculin avec Albert
Gabriella de Monaco en robe Dolce & Gabbana : La princesse rivalise d'élégance avec Charlene au Grand Prix !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles