Charlène de Monaco : Retour sur les dix tenues emblématiques portées par l’épouse du prince Albert II

Charlène de Monaco fête ce vendredi 25 janvier ses 35 ans. Depuis son mariage, en juillet 2011, l’épouse du souverain monégasque mène de front sa vie de Première dame et de femme engagée. Et impose son style. Intemporel…

En juillet 2011, Charlène de Monaco épouse le prince Albert II. Pour le mariage civil, Charlène fait confiance à la simplicité tout en raffinement du couturier Karl Lagerfeld avec un ensemble bleu glacier rehaussé de dentelle. Le lendemain, lors de la cérémonie religieuse, elle apparaît, resplendissante, dans une robe Armani créée tout spécialement pour elle.

Quelques semaines plus tard, Charlène de Monaco inaugure l’exposition «L’Histoire du Mariage Princier» vêtue en Roberto Cavalli. La jeune femme est également une inconditionnelle du couturier Akris. Lors du Gala de la Croix-Rouge 2011, elle fait ainsi sensation dans une robe bustier satinée couleur fuchsia créée par Albert Kriemler.

Si Charlène fait l’unanimité avec ses choix de tenues – comme lors du Gala des Princess Grace Awards, en novembre 2011, dans sa robe griffée Christian Dior –, c'est parce qu'elle choisit toujours avec soin des ensembles et des robes aux lignes épurées. Les observateurs de la planète mode sont unanimes : de l’icône elle a l’élégance et la discrétion…



Retrouvez cet article sur gala.fr

Charlène de Monaco : Retour sur les dix tenues emblématiques portées par l’épouse du prince Albert II
Gala n°1019 du 19 au 26 décembre 2012
Vidéo- Charlène de Monaco lance officiellement sa Fondation
Photos- Charlène et Albert de Monaco fêtent Noël avec les enfants de la Principauté
Vidéo - Chronique du Gotha: Charlène de Monaco: 500 jours dans la vie d’une Princesse
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.