Charlène de Monaco : une princesse libérée, délivrée

Pas évident pour son Altesse de concilier devoirs de son rang et aspirations de femme moderne. Mais Charlène de Monaco est en train de trouver sa juste place. M6 diffuse le mag Enquête exclusive sur la famille princière dimanche 13 août 2017, à 23 h 05.

Did it My Way"(J'ai fait comme je voulais) chantait Frank Sinatra. Charlène Wittstock, devenue Charlène de Monaco, a fait son antienne de ce cri pour l'insoumission, le conjuguant d'ailleurs au futur, peu après son mariage avec Albert. "I'll Do it My Way", avait-elle lâché, péremptoire. Princesse, elle est. Charlène, elle restera. C'était en 2011. Six ans plus tard, rien n'a vraiment changé. Et les Monégasques ont bien fini par s'habituer au caractère indomptable de Miss double-face : côté cour, altesse glamour en haute couture se pliant sans broncher aux contraintes de son rang. Avec un sourire économe et ce voile dans les yeux dont on se demande s'il cache la tristesse ou l'ennui lié au protocole. Côté jardin, la bonne copine en jean et tee-shirt, toutes dents dehors, libre d'avancer selon ses instincts de fille moderne.

Rumeurs

Rares sont les exhibitions officielles qu'elle n'honore pas de sa présence. Aussi, la rumeur jaillit-elle de la moindre exception : ses absences aux éditions 2015 et 2016 du Bal de la Rose, au mariage d'Andrea en 2014 ou au couronnement du roi des Pays-Bas en 2013 ont fait tache. Pour ce dernier évènement, elle avait préféré assurer la promotion de sa fondation caritative en Afrique du Sud. Ses autres faux bonds avaient été justifiés par le temps consacré à ses bambins, les jumeaux Gabriella et Jacques, nés fin 2014. "Elle agit selon ce que lui dicte son cœur, pas le protocole", confiait un familier du Palais.

Polémique

Fin juin 2017, son cœur lui a donc dicté une sortie dont les colonnes de Paris Match tremblent encore. S'exprimant sur la mort d'un surfeur tué par un squale à la Réunion, et d'une humeur peu tournée vers l'empathie, Charlène stigmatisait la victime qui "n'avait pas à nager dans ces eaux sales, particulièrement attirantes pour les requins et, du reste, interdites à la baignade..." !

Colère immédiate d'un collectif des familles de victimes qui eut tôt fait de montrer les dents de l'amer (...)

Lire la suite sur Telestar.fr

Iris Mittenaere sensationnelle en maillot de bain !
Quand Johnny Hallyday et Michel Sardou ont descendu le Colorado
Philippe Bouvard : Les femmes de sa vie
DALS : Denitsa Ikonomova va-t-elle quitter l'émission à son tour ?
Pour son retour en France, Pierre-Ambroise Bosse paye sa tournée à ses fans !

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages