Quand Charlène de Monaco présente ses voeux... en anglais

·1 min de lecture

Partout dans le monde, les traditionnels vœux de bonne année se sont succédés depuis le 31 décembre. La Principauté de Monaco n’a pas échappé à cet exercice. À l’occasion de la diffusion de l’allocution du prince Albert II, le jour de la Saint-Sylvestre, lorsque ce dernier fut sur le point de conclure son discours, il a été rejoint par sa femme, la princesse Charlène. Une première depuis six ans, note Paris Match. Positionnée aux côtés de son mari devant l’imposant sapin de la salle des Gardes du Palais princier, celle qui a changé de look à la mi-décembre s’est exprimée en anglais et en monégasque, avec son conjoint.

"Nous vous adressons, avec nos enfants Jacques et Gabriella, nos plus chaleureux vœux pour 2021", a déclaré le prince Albert II, en anglais, à la télévision monégasque. Puis, ce fut au tour de Charlène de Monaco de prendre la parole en même temps que son mari et de lancer dans la langue de Shakespeare : "Happy New Year". Bien que la principauté soit francophone, une large communauté internationale réside à l’année au Rocher. C’est pour la bonne compréhension de tous que le couple princier, qui a fêté Noël en pyjama, s’est ainsi exprimé en anglais.

Mais les vœux multilingues du couple princier ne se sont pas arrêtés là. Après avoir souhaité une "bonne nouvelle année" en français, le frère de Stéphanie de Monaco a formulé ses vœux en monégasque, de nouveau de concert avec la princesse Charlène en lançant : "Bon Anu Noevu". De quoi satisfaire l’ensemble des 39 000 habitants (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Donald et Melania Trump : cette "scène monstre" pour une trace de maquillage féminin
Un enregistrement de Donald Trump fait scandale : sa fin de mandat tourne au cauchemar
"Il vaut mieux être résistant" : Jean Castex jardine à Matignon et laisse libre cours à ses états d’âme...
Alexandra Lamy : quelles sont ses relations avec Thomas Jouannet, le père de sa fille ?
Julian Bugier et sa femme Claire Fournier en face-à-face... sur deux chaînes concurrentes