Charlène Favier (Slalom) : "Ce film n'est pas une réponse épidermique à un sujet de société. C'est ma réponse intime à mes traumatismes personnels"

C’est un film important, de ceux qui font bouger les lignes. Dans Slalom, en salles le 19 mai, dès la réouverture, Charlène Favier filme une relation d’emprise entre un coach et sa jeune skieuse la plus prometteuse qu’il finira par agresser. Un sujet délicat traité avec intelligence et recul. "En 2014-2015, quand nous avons lancé le projet, nous avons pourtant eu du mal à financer le film et à convaincre" raconte la cinéaste, née au Val d’Isère. "Toutes les chaînes publiques se redonnaient le sujet comme une patate chaude. Par peur et par lâcheté. La société à ce moment-là était dans le déni total"/ #Metoo passera par là et libèrera heureusement la parole, à l’instar de ce premier film clairvoyant et impactant à ne pas rater.

Marilyne Letertre