Les Charentes Maritimes à vélo / Le petit épeautre du Velay avec 2 adresses de Haute-Loire

Marion Sauveur… comme chaque jour, on se penche avec vous sur un produit du terroir. Aujourd’hui, une céréale. 

Le petit épeautre. C’est l’une des plus anciennes plantes cultivées et consommées par l’Homme. Elle poussait il y a plus de 10.000 ans sur les terres turques… Sa culture s'est répandue sur tout le pourtour méditerranéen, plutôt dans les régions montagneuses et sèches, comme la Haute-Provence. Il pousse sur des sols pauvres et secs, en altitude… et on en trouve aujourd’hui dans le Velay… où les agriculteurs assurent une rotation sur les cultures avec la fameuse lentille verte du Puy.

Il ne faut pas confondre petit épeautre et épeautre (ou grand épeautre). Ils n’appartiennent pas à la même espèce. L’épeautre est une céréale assez récente issue de croisements effectués avec le blé.

Le petit épeautre donne un rendement bien plus faible que l’épeautre… et nutritionnellement, il est beaucoup plus intéressant (riche en protéines, minéraux et vitamines) et plus digeste puisqu’il est riche en fibres et contient peu de gluten.

Sa cuisson demande un peu de patience : comptez 40 minutes environ. Pour une cuisson plus rapide, on trouve aujourd’hui du petit épeautre mondé… donc sans peau. On compte une 10ne de minutes de cuisson.

L’idéal, c’est de le cuire dans un bouillon pour lui donner plus de caractère.

 

Comment vous nous proposez de le cuisiner ? 

 

Pour changer du traditionnel accompagnement, je vous propose d’utiliser le petit épeautre en dessert… comme un riz au lait.

Pou...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles