Charente-Maritime : séquestrée pendant 3 ans, elle parvient à s’enfuir

·1 min de lecture
La jeune femme a porté plainte contre sa mère et  la maison a été placée sous scellés (illustration).
La jeune femme a porté plainte contre sa mère et la maison a été placée sous scellés (illustration).

La jeune femme semble s?être échappée d?un effroyable calvaire. Nos confrères de La Nouvelle République se font aujourd?hui l?écho d?une affaire remontant au 24 août, révélée par une audience de la chambre de l?instruction de la cour d?appel de Poitiers. Ce jour-là, la gendarmerie de Charente-Maritime est contactée par une femme expliquant avoir recueilli chez elle une jeune fille de 25 ans en très mauvais état, très peu vêtue, « affamée et frigorifiée ».

Celle-ci explique s?être échappée, par la fenêtre, du joug de sa mère et de sa grande s?ur, séquestrée depuis trois ans dans une maison voisine. Sur place, les forces de l?ordre constatent de multiples traces de coups et de griffures sur le corps de la jeune femme. En se rendant ensuite dans la maison, ils découvrent sa chambre, « remplie d?immondices et d?excréments », la fenêtre obstruée par des planches clouées. La maison est depuis placée sous scellés.

Une problématique religieuse ou mystique

La mère et la s?ur sont interpellées. La Nouvelle République révèle que la mère, envoyée en hôpital psychiatrique, a comparu devant un juge de la liberté et de la détention et a été incarcérée. Elle reconnaît devant les juges que sa fille vivait recluse, mais assure que c?était là sa propre volonté. La s?ur est également placée en détention, demeurant muette.

Selon l?avocat général, l?affaire pourrait s?être déroulée sur fond de conversion religieuse. « On n?est pas dans un cas de secte, mais il y a une problématique [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles