Charente-Maritime : comment les municipalités se protègent contre les intempéries ?

À l’occasion de la COP 25 qui a lieu en Espagne, France 3 a décidé de montrer aux téléspectateurs les conséquences du réchauffement climatique sur le littoral français. Direction la Nouvelle-Aquitaine. Certaines côtes pourraient être submergées par les eaux à l’horizon 2 100. Même si on arrive à ralentir ce processus, il y a danger pour le littoral. Plusieurs villes ont mis en place des dispositifs pour se protéger des phénomènes extrêmes de plus en plus fréquents. "1m70 d’eau dans l’établissement" C’est le cas aux Boucholeurs, en Charente-Maritime. Un village abrité derrière un imposant rempart. Une digue qui protège des tempêtes à répétition. Jacques Maire habite la commune. Il constate : "Il y a des rochers devant, sur 2,5 m à peu près de large et je pense que c’est aux alentours de 6,50 m, 6,70 m de haut" . Il est né dans ce village et fait partie d’une famille d’ostréiculteurs. Il se souvient de la tempête Xynthia qui avait touché la commune en 2010. "Dans le bureau (…) Il y avait 1,70 m d’eau à l’intérieur de l’établissement", se souvient-il. Pour autant, il refuse de s’inquiéter comme beaucoup d’anciens. Il ne voit pas la mer comme une menace.