Charente-Maritime : quand des abeilles contrôlent la qualité de l'air

Des ruches au beau milieu du port de la Pallice à La Rochelle (Charente-Maritime). L'image a de quoi surprendre et pourtant l'emplacement n'a pas été choisi au hasard. Les abeilles ne sont pas là pour produire du miel mais pour veiller à la qualité de l'air. "Les butineuses sont les plus vieilles abeilles de la colonie. Ce sont elles qui vont au contact de l'environnement", explique Precillia Cochard, chargée d'études chez Apilab. Mesurer la pollution C'est à la demande des entreprises que la société Apilab vient installer les ruches. Une évaluation de la biodiversité par les abeilles très utile sur un site industriel. "Les premières analyses prouvent qu'il n'y a pas de pollution aux composés organiques volatiles. Cela nous rassure et nous permet de pouvoir répondre à la pollution", précise Olivier Bordut, directeur du dépôt Picoty la Pallice. Quatre ruches sont installées à proximité des entreprises. Pour permettre la comparaison, quatre autres colonies s'installent sur un site témoin.