CharaChorder: Taper 500 mots à la minute, c’est la promesse du clavier de la start-up américaine

·1 min de lecture

DACTYLO - Avec son ergonomie innovante, le clavier que lance la société CharaChorder permet d’accélérer nettement la vitesse de frappe

Le clavier Qwerty a été inventé au XIXe siècle, avant même le développement de l’électricité. En 2022, la start-up américaine CharaChorder a décidé de révolutionner cet objet en imaginant un clavier permettant d’augmenter considérablement la vitesse de frappe.

Un clavier dix fois plus rapide

Riley Keen, le créateur de cette machine nouvelle génération, est arrivé à atteindre les 500 mots par minute. En comparaison, c’est dix fois plus vite que la vitesse de frappe d’un individu moyen qui plafonne généralement à 40 mots par minute. Une fonctionnalité utile pour la prise de notes, le codage, la programmation ou encore certains jeux vidéo.

L’idée de cette innovation est d’écrire un texte mot après mot et non plus lettre après lettre. Cela passe par des accords réalisés en appuyant sur plusieurs touches simultanément. Il est même possible de créer des raccourcis pour que certaines combinaisons mènent directement à un mot ou une phrase standard. Après une certaine période de prise en main et de l’entraînement, les résultats peuvent s’avérer plutôt impressionnants.

Gagner du temps

L’invention de la start-up ne se présente pas sous la forme d’un clavier classique. En effet, elle dispose de deux modules comportant chacun neuf petits joysticks. Chaque manette de (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Android : Google présente son nouveau clavier pour écrire en braille pour les malvoyants
Start-up : Qonto devient la plus grosse licorne française en levant 486 millions d'euros
CES de Las Vegas : Samsung va nous montrer un clavier complètement invisible (enfin on se comprend)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles