«Chaque jour, nous tendrons la main» : Guillaume Peltier appelle à l'union des droites

© Europe 1

À première vue, Éric Zemmour est bien le seul à plaider pour une union des droites. Le candidat défait à l'élection présidentielle observe qu'autour de lui, en Europe, la droite et l'extrême droite s'allient pour remporter les élections. En Suède, au Danemark, en Italie... En six semaines, l'alliance des droites radicales s'est réalisée trois fois, dont deux avec succès, mais en France, ça ne prend pas. Pour autant, Guillaume Peltier, vice-président exécutif de Reconquête, reste optimiste et se base sur l'exemple suivant : "Il y a dix ans, Giorgia Meloni , ne franchissait même pas les 5%, c'était deux fois moins que nous aujourd'hui et pourtant, aujourd'hui, elle est la présidente du Conseil italien", a-t-il déclaré sur Europe 1.

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

"Nous pensons que Reconquête parce que c'est ce parti original et unique qui défend la droite civilisationnelle, qui défend et qui promeut cette union des droites, qui mêle un discours à la fois libéral et protectionniste sur le plan économique, parce que nous avons cette originalité, nous sommes ce parti pivot qui pourra, avec les gens de bonne volonté du Rassemblement national et des Républicains" travailler à la France de demain. "Je lance un appel à tous les RN et tous les LR, bâtissons cette union des droites et des patriotes !" a-t-il poursuivi.

"Tous les matins et tous les soirs, chaque jour que Dieu fait, nous tendrons la main et au RN et aux LR pour bâtir cette union."

>> P...


Lire la suite sur Europe1