La Chapelle-sur-Erdre : la policière saluée pour son « professionnalisme »

·1 min de lecture
Dans cette commune proche de Nantes, des fleurs et des cartes ont été déposées sur le lieu où une policière municipale a été agressée au couteau, ce vendredi.
Dans cette commune proche de Nantes, des fleurs et des cartes ont été déposées sur le lieu où une policière municipale a été agressée au couteau, ce vendredi.

« Respect et soutien ». Les habitants de La Chapelle-sur-Erdre se sont réunis, ce samedi 29 mai, pour déposer des cartes et des fleurs devant les locaux où a été agressée une policière municipale. Cette dernière a été attaquée au couteau par un schizophrène fiché pour radicalisation. L'auteur des faits est mort lors de son interpellation, ce vendredi.

L'émotion est encore bien présente, à La Chapelle-sur-Erdre, ce samedi. Parmi les riverains, beaucoup saluent la douceur, l'engagement et le professionnalisme de la fonctionnaire. « Je suis encore très bouleversée », raconte Inès, 77 ans, habituée à croiser la policière. Et d'ajouter : « On s'attaque à des gens comme ça qui nous protègent. Par qui va-t-on être protégés si on porte atteinte à ces gens-là ? » Policière municipale depuis 20 ans, la victime avait « forcément un engagement fort, un grand professionnalisme, une capacité à agir avec fermeté, une capacité d'écoute et de dialogue importante », affirme Fabrice Roussel, le maire socialiste de cette ville au nord de Nantes. « C'est une fille formidable, elle a eu de la chance », se réjouit pour sa part Laurence, qui a partagé sa chambre avec la policière, il y a plusieurs années, lors d'un séjour au ski.

À LIRE AUSSILa Chapelle-sur-Erdre : le suspect « voulait agresser des gendarmes »

La policière « va bien »

La victime, Katell Lereec, née en 1974, est mère d'un garçon majeur et vit en couple dans une commune voisine, Les Touches. Elle a été recrutée en tant [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles