Chaos. À Caracas, violents affrontements entre des bandes lourdement armées et la police

·1 min de lecture

La police vénézuélienne tente, tant bien que mal, de reprendre le contrôle sur certains quartiers de la capitale où des bandes armées s’affrontent depuis deux jours. Des récompenses allant jusqu’à 500 000 dollars sont promises à quiconque participera à l’arrestation des principaux responsables.

Depuis le mercredi 7 juillet au soir, les quartiers du centre et de l’ouest de Caracas (Venezuela) sont plongés dans le chaos. Les affrontements violents qui ont éclaté dans la capitale entre différentes bandes armées auraient déjà fait plusieurs morts et blessés, rapporte El Nacional, bien qu’aucun bilan officiel n’ait encore été fourni.

La police de Caracas a déployé ses agents pour tenter de rétablir le calme et ratisse actuellement les quartiers concernés “maison par maison, à la recherche des meneurs des bandes”. Une récompense de 500 000 dollars est promise à quiconque serait en mesure de livrer des informations permettant de mettre la main sur chacun des trois principaux chefs d’organisation, explique le quotidien vénézuélien.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avec un bilan étourdissant de 12 000 “morts violentes” sur la seule année 2020 d’après les chiffres de l’Observatoire vénézuélien de la violence (OVV), soit un taux moyen par habitant sept fois supérieur à la moyenne mondiale, la violence armée a été douze fois plus mortelle que le Covid-19 l’an passé,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles