Chants insultant Sala : La LFP ouvre une enquête, les ultras niçois ne comprennent pas les réactions

AFP

ENQUETE - Mercredi soir, lors du match contre l'AS Saint-Etienne, des voix émanant de la Populaire Sud ont détourné un air créé en l’honneur du joueur du FC Nantes mort en mer dans un accident d’avion en 2019

Les réactions n’en finissent plus et les sanctions ne vont plus tarder à tomber, sûrement après le 18 mai, lors de la prochaine réunion de la commission de la Ligue de football professionnel (LFP). L’instance a été saisie après le match de mercredi soir, opposant l’OGC Nice à l’ AS Saint-Etienne (4-2), à l’Allianz Riviera, et le chant injurieux entonné par des supporteurs niçois. Ils ont détourné un air créé en l’honneur d' Emiliano Sala, l’ancien joueur du FC Nantes, décédé en mer à 28 ans dans un accident d’avion en 2019.

Les Ultras niçois évoquent « le second degré »

Cet incident a suscité de nombreuses condamnations, dont celles de l’OGC Nice et de son entraîneur, Christophe Galtier. « On atteint des sommets dans la bêtise et l’indécence », a réagi jeudi Roxana Maracineanu, l’actuelle ministre des Sports, sur RTL. « Il y a des sanctions individuelles, des sanctions commerciales que le club lui-même peut prendre », a-t-elle dit. Le président de l’OGC Nice, Jean-Pierre Rivère, « sait qu’il a un attirail de sanctions » et le club peut se constituer partie civile, a-t-elle ajouté, insistant sur l’importance que « les clubs puissent agir à leur niveau ».

Visée, l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Alpes-Maritimes : Un homme condamné à 8 ans de prison pour un coup de poing mortel pour une place de parking
Trafic de drogue : De la cocaïne dans du sucre, un réseau international démantelé
OGC Nice-ASSE : « Paradoxal » face à Saint-Etienne, le Gym peut encore rêver à l’Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles