Des chants d'oiseaux dans le Top 3 des ventes d'albums en Australie

·2 min de lecture
Des oiseaux (illustration) - GLYN KIRK © 2019 AFP
Des oiseaux (illustration) - GLYN KIRK © 2019 AFP

Adele avec son album 30, Ed Sheeran avec son album =... et des mélodies d'oiseaux: voici de quoi se compose le Top 3 australien des ventes de disques cette semaine. L'album Songs of Disappearance, qui regroupe des chants d'oiseaux de 53 espèces en voie d'extinction, décroche la troisième marche du podium après être entré dans le classement la semaine dernière en cinquième position. Cette troisième place lui vaut de passer devant des artistes tels que Taylor Swift, ABBA ou Mariah Carey.

Songs of Disappearance, sorti le 3 décembre, est un projet mené par une équipe composée d'universitaires, de musiciens et de défenseurs de l'environnement. D'après le média australien ABC News, les chansons de l'album ont été créées à partir des travaux de David Stewart, qui enregistre des sons de la nature depuis plus de 40 ans.

Objectif caritatif

Toujours d'après ABC, le disque a été inspiré par un rapport sur la disparition de ces animaux, édité par BirdLife Australia. Cette association qui oeuvre pour leur sauvegarde percevra les recettes de l'album.

"Nous sommes tellement ravis de voir notre album "Songs of Disappearance gravir les charts!", se sont-ils réjouis sur Twitter. "L'Australie aime le son de ses oiseaux qui disparaissent", a ajouté Sean Dooley, l'un des responsables de Birdlife, comme le note le Washington Post. "Soutenez le travail de Birdlife afin que le prochain album ne s'intitule pas 'The Sounds of Silence' ('Les sons du slience', ndlr).https://www.youtube.com/embed/Ta_eqF9qENw?rel=0

Anthony Albrecht, doctorant de la Charles Darwin University et membre de cette initiative, s'est confié à ABC News. "Certains de ces enregistrements sont très brefs, car (David Stewart) a parfois attendu pendant des heures dans des buissons pour entendre un bruit venir de ces oiseaux", explique-t-il, avant d'ajouter:

"D'une certaine manière, ce n'est pas étonnant", déclare-t-il. "Je crois que les Australiens sont globalement beaucoup plus conscients aujourd'hui de la crise environnementale à laquelle nous faisons tous face - et à laquelle les incroyables et uniques espèces qui vivent en Australie font face elles aussi."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles