Le chantier de Notre-Dame de Paris modélisé en 3D

·2 min de lecture

L’éditeur de logiciel de conception 3D Autodesk vient de livrer un modèle dynamique de la cathédrale. Il sera mis à disposition, sur une plateforme en cloud, des acteurs du chantier de restauration.

Depuis l’incendie d’avril 2019 qui a en partie détruit Notre-Dame de Paris, c’était le chantier (numérique) avant le chantier (de restauration). Le 22 octobre 2020, l’établissement public chargé de la restauration de Notre-Dame de Paris, nouait un accord de mécénat avec l’éditeur de logiciel de conception 3D Autodesk pour la création d’un outil de Building Information Modeling. Plus connu sous leur acronyme de BIM, où le M peut signifier modeling, model ou management, ces logiciels collaboratifs sont très utilisés en architecture et en construction. Ils consistent à partager quantité d’informations sur un chantier, avec, au cœur, une maquette numérique de l’édifice manipulable et observable sous toutes ses coutures.

C’est exactement ce que vient d’achever Autodesk, qui a travaillé avec Art Graphique et Patrimoine. Cette société spécialisée dans la modélisation 3D de site archéologique et patrimoniaux a été dans le projet de restauration de la cathédrale.

La collaboration de 250 entreprises

“L’accord avec l’établissement public prévoit un modèle numérique enrichi des abords proches de Notre Dame de Paris”, explique Emmanuel di Giacomo, responsable des écosystèmes BIM pour l’Europe chez Autodesk, qui a donné à Sciences et Avenir un aperçu du logiciel. La crypte, le presbytère, les jardins, les arbres, tout y est, notamment parce ce l’outil va servir à gérer la logistique du chantier. Deux autres usages ont été définis, la quantification des matériaux nécessaires et la collaboration entre les divers intervenants, soit quelque 250 entreprises.

l

Le modèle numérique de Notre-Dame de Paris et ses abords tel qu'il se présente dans le BIM. ©Autodesk

Celle-ci passe par une plateforme logicielle accessible en cloud computing. Elle donnera accès à la maquette numérique de Notre-Dame, sur autorisation préalable de l’établissement public. De la même manière, chaque intervenant peut en théorie consulter mais aussi éditer le modèle (découper un mur, retirer ou ajouter un élément[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles