Vous chantez des berceuses à votre enfant ? Continuez, et peu importe la langue !

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Young woman holding her baby boy in lap while sitting on bed at home
Young woman holding her baby boy in lap while sitting on bed at home

Une étude assure que, peu importe langue utilisée, les berceuses apaisent les enfants et aident les plus petits à se détendre.

Pour apaiser des pleurs, détendre ou aider son nouveau-né à plonger dans les bras de Morphée, de nombreux parents ont recours aux berceuses. Des airs connus ou des mélodies inventées, à chaque famille sa technique. Les paroles ont-elles vraiment une importance dans l’efficacité de ces berceuses ? Et la langue utilisée ? Selon les chercheurs du Music Lab de Harvard, les nourrissons américains se détendaient même si la berceuse était chantée dans une langue étrangère. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Nature Human Behavior le 19 octobre.

Il y a un débat de longue date sur la manière dont la musique affecte les auditeurs en raison à la fois d'expériences antérieures avec la musique et de la conception de base de notre psychologie”, a déclaré Samuel Mehr, associé de recherche au département de psychologie et chercheur principal au laboratoire de musique. Avant d’ajouter : “Le bon sens nous dit que les nourrissons trouvent les berceuses qu'ils entendent relaxantes. Est-ce simplement parce qu'ils ont déjà fait l'expérience du chant de leurs parents et savent que cela signifie qu'ils sont en sécurité ? Ou est-ce qu’il existe quelque chose d'universel dans les berceuses qui produit ces effets, indépendamment de l'expérience ?”.

Selon les conclusions de cette étude, les nourrissons ont répondu aux éléments universels des chansons, malgré le manque de familiarité de leurs mélodies et de leurs mots, et se sont détendus. Pour mesurer les réponses de relaxation des nourrissons qui ont regardé des vidéos, les chercheurs se sont concentrés sur la dilatation de la pupille, les changements de fréquence cardiaque, l'électrodermique, la fréquence des clignements des yeux et la direction du regard. Ainsi, les nourrissons ont présenté des signes de relaxation à l’écoute de berceuses jusqu’alors inconnues. En raison de la durée limitée d’attention des bébés, cette expérience a été de très courte durée.

Optimiser l’efficacité de la musique

Les seize chansons sélectionnées provenaient de genre différent et de langues différentes (l’écossais, le gaélique, etc). “La mélodie est l'une des choses qui se démarquent pour les berceuses. En comparaison, dans beaucoup d'autres types de chansons, telles que les chansons de danse, vous verriez le rythme comme étant davantage une force motrice”, a expliqué Connie Bainbridge, qui a codirigé cette recherche. Pour les chercheurs, ces résultats témoignent de l’efficacité de la musique pour apaiser les enfants. “C'est une question intéressante de voir si la même chose qui conduit à la relaxation des nourrissons se poursuivrait jusqu'à l'âge adulte”, s’interrogent les chercheurs.

La recherche fournit des preuves que le chant peut aider les nourrissons à se détendre et, ce faisant, pourrait améliorer la vie quotidienne de l'enfant et du soignant. “Alors que la musique en général était relaxante, il y avait quelque chose dans les berceuses qui était particulièrement relaxant, donc en théorie, il pourrait y avoir des moyens d'optimiser la musique que nous fournissons aux nourrissons, pour les rendre plus efficaces. De plus, c'est un domaine intéressant à explorer en ce qui concerne la fonction de la musique - est-ce une adaptation que nous avons évolué pour avoir ou un sous-produit du langage ou de la cognition auditive ? Nos résultats semblent soutenir l'idée qu'il existe en fait une fonction évolutive de la musique”, note l’étude.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :