La chanteuse Mary Wilson, pilier des Supremes, est morte

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

La chanteuse américaine Mary Wilson, qui avait cofondé les Supremes, groupe mythique du label Motown, est décédée à l'âge de 76 ans, a annoncé son agent. Elle est morte lundi chez elle, à Las Vegas, a précisé Jay Schwartz, cité par plusieurs médias américains, sans que la cause du décès soit connue dans l'immédiat.

Mary Wilson avait cofondé le groupe à 15 ans à Detroit et avait continué l'aventure bien après le départ de Diana Ross.

Il y a quelques jours à peine, Mary Wilson avait publié une courte vidéo sur YouTube pour marquer le "Black History Month" (mois de l'histoire noire) et annonçant "de super nouvelles à propos des Supremes, de Florence Ballard et du contenu inédit".

Un pilier du groupe

Née en 1944 à Greenville, dans le Mississippi, Mary Wilson avait été élevée par son oncle et sa tante avant de déménager à Detroit avec sa mère à 12 ans. C'est là qu'elle a commencé à chanter et qu'elle a fondé en 1959, avec Florence Ballard, le groupe qui allait être connu comme les Supremes.

Le succès est arrivé dans les années 1960 avec des chansons comme Stop ! In the Name of Love et Baby Love. Mais après le départ en 1970 de Diana Ross qui s'est lancée dans une carrière solo, le groupe n'a jamais repris sa place à la tête des classements. Il a malgré tout rencontré le succès avec River Deep, Mountain High et Stoned Love.

Malgré les changements dans le groupe Mary Wilson était restée un pilier des Supremes jusqu'à la fin de l'aventure en 1977. En 1988, elle avait été inscrite au (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi