La chanteuse Duffy révèle avoir été droguée, séquestrée et violée

La chanteuse galloise Duffy, interprète du célèbre titre Mercy, a révélé dans un post Instagram avoir été victime de viol et séquestration. Ces dernières années, la jeune artiste de 35 ans s'était fait discrète.

Douze ans après la sortie de son premier album Rockferry, la chanteuse galloise Duffy a refait surface, ce mardi sur Instagram, afin de révéler les raisons de sa disparition. Dans cette longue et unique publication, la pop star dévoile avoir été droguée, séquestrée et violée.

La célèbre interprète des titres Mercy ou Warwick Avenue, aujourd'hui âgée de 35 ans, ne précise pas quand les faits ont eu lieu mais elle écrit : "J'ai été violée, droguée et maintenue en captivité pendant quelques jours".

"Aujourd'hui je vais bien, je suis en sécurité"

"Beaucoup d'entre vous se demandent ce qui m'est arrivé, où j'avais disparu et pourquoi. L'été dernier, un journaliste m'a contacté, a trouvé un moyen de me joindre et je lui ai tout raconté. Il était gentil, et c'était tellement incroyable de finalement pouvoir prendre la parole. Croyez-moi, aujourd'hui je vais bien et je suis désormais en sécurité. J'ai été violée, droguée et maintenue en captivité pendant quelques jours", dévoile la jeune femme, avant de réclamer que l'on respecte sa parole et sa vie privée.

"Bien sûr, j'y ai survécu", poursuit-elle. "La reconstruction a pris du temps. Il n'y a aucun autre moyen de le dire avec légèreté. Mais je peux vous dire qu'au cours de la dernière décennie, je me suis promis de vouloir ressentir le soleil briller au fond de moi, et le soleil brille maintenant."

"Si vous pouviez imaginer combien de fois j'ai pensé à écrire ces (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :