La chanteuse Aya Nakamura cambriolée

·2 min de lecture
Aya Nakamura en novembre 2019.

Le préjudice provisoire s’élève à plus de 50 000 euros, selon la police. Le vol a eu lieu alors que la chanteuse est en vacances. Une enquête a été ouverte.

La résidence principale de la chanteuse Aya Nakamura, 26 ans, a été cambriolée. Les faits ont été découverts mardi après-midi. La star, écoutée en 2020 par plus de 20 millions d'auditeurs mensuels sur Spotify, est en vacances. C'est un voisin qui a donné l'alerte. Le ou les cambrioleurs ont eu accès à l'appartement par le balcon. Une fenêtre a été brisée.

Selon les déclarations du frère de la victime qui a accompagné les policiers lors de la visite de constatation, Aya Nakamura avait entreposé dans sa chambre un sac Gucci et un sac Chanel et plus de 50 000 euros de bijoux. Le butin n'a pas été retrouvé pour l'heure. Le service local de la police technique est intervenu pour prélever d'éventuelles traces et indices laissés par les monte-en-l'air. Le parquet a ouvert une enquête en flagrance confiée au commissariat de son domicile.

Un deuxième cambriolage

En 2019, l'interprète de « Djadja » avait déjà été cambriolée alors qu'elle résidait en Seine-Saint-Denis. Son préjudice avait également été évalué à 50 000 euros. Les cambrioleurs avaient profité du fait qu'elle était sur scène pour commettre leur méfait.

Née à Bamako, de nationalité française, la chanteuse a été disque de platine dès son premier album en 2017. Un an plus tard, c'est le tube « Djadja » qui la rend populaire, notamment dans les cours de récréation de l'école primaire jusqu'au lycée. Elle dépasse aujourd'hui largement le cadre de ses fans du début. Elle a reçu de multiples prix et bénéficie de l [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles