Le chanteur Lionel Leroy est mort à l’âge de 65 ans

·1 min de lecture
Lionel Leroy était connu pour avoir interprété le générique culte de « Goldorak ’82 », dans les années 1980.
Lionel Leroy était connu pour avoir interprété le générique culte de « Goldorak ’82 », dans les années 1980.

Ses génériques cultes resteront à jamais dans la mémoire de nombreux enfants. Comme l'a repéré BFMTV, la chanteuse Sheila a annoncé, mercredi 23 juin, que son ex-mari Lionel Leroy, connu pour avoir interprété les génériques « Ulysse 31 » et « Goldorak '82 », est décédé le week-end dernier, à l'âge de 65 ans.

Le chanteur, de son vrai nom Yves Martin, a également composé une dizaine de chansons pour sa compagne après avoir commencé sa carrière en tant que choriste pour Dave et Gérard Lenorman, dans les années 1970.

« C'est le c?ur plein de chagrin que je vous écris. Yves nous a quittés ce week-end. Il est parti discrètement, comme il avait choisi de faire sa vie. En grand épicurien, son talent, sa musique, ses fous rires, ses excès ont animé plus de vingt-cinq ans de ma vie. Il me reste les magnifiques chansons qu'il a écrites, les spectacles que nous avons créés. Il est dans mon c?ur. Laissons vivre sa musique » a écrit Sheila sur Facebook, après vingt-cinq années de vie commune avec Lionel Leroy. Le couple s'était séparé en 2016.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À LIRE AUSSITout le monde chante pour Goldorak

Lionel Leroy, qui a aussi été producteur de musique, a été crédité des génériques de séries télévisées américaines mondialement connues, comme Dallas ou Starsky et Hutch. Parmi les chansons les plus connues qu'il a composées, on retrouve « Tangue au » (1983), « L'Écuyère » (1984), « Partir » (1988) ou plus récemment « Pour sauver l'amour » (2012).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles