Le chanteur Brian Wilson, des Beach Boys, placé sous tutelle

Brian Wilson, leader et cofondateur des Beach Boys, lors d'un concert à Austin, au Texas, le 13 mai 2017 (SUZANNE CORDEIRO)
Brian Wilson, leader et cofondateur des Beach Boys, lors d'un concert à Austin, au Texas, le 13 mai 2017 (SUZANNE CORDEIRO)

Brian Wilson, chanteur et cofondateur des Beach Boys qui souffre de démence, a été placé sous tutelle par la justice américaine, à la demande de sa famille.

Le musicien de 81 ans, dont le groupe a produit la bande-son du mythe californien des sixties, a besoin d'être aidé dans sa vie quotidienne à cause de sa démence, révélée publiquement l'année dernière.

Sa famille avait réclamé un placement sous tutelle en janvier, après le décès de sa femme Melinda.

Cette requête a été approuvée jeudi par un tribunal de Los Angeles, qui a reconnu que l'artiste souffrait d'un "trouble neurocognitif majeur" et qu'il était "incapable de s'occuper de lui-même", selon plusieurs médias américains.

La tutelle du chanteur, qui a sept enfants, sera exercée conjointement par son agente Jean Sievers et sa manager LeeAnn Hard.

La consommation de drogues notoire du chanteur avait provoqué chez lui des problèmes de santé mentale, qui s'étaient manifestés dès la fin des années 1960.

Il avait décrit sa femme Melinda, rencontrée dans les années 1980, comme une "sauveuse", qui lui avait permis d'avoir une seconde carrière et de finir son chef d'œuvre inachevé, l'album "Smile".

Prodige de la pop américaine, Brian Wilson est entré dans l'histoire au début des années 1960, lorsqu'il compose la musique la plus heureuse du rock avec plus de 200 hymnes au soleil, au surf et aux filles bronzées ("Surfin' USA", "I get around", "Fun Fun Fun", "Surfer girl"). Il a fait des Beach Boys le groupe américain ayant vendu le plus de disques au monde.

De ses 19 à 24 ans, le bassiste et chanteur fut à lui seul l'égal des Beatles: John Lennon considérait "Pet Sounds" (1966) comme l'un des meilleurs albums de tous les temps. Après l'innocence des premières compositions, le chanteur y ruminait la perte de la jeunesse et engageait son groupe vers un rock plus psychédélique.

amz-rfo/cha