Le chanteur belge Arno est décédé à l'âge de 72 ans

·1 min de lecture

Le chanteur Arno, figure belge de la scène rock, connu pour sa voix cassée mâtinée d'un accent flamand, sa chevelure en bataille et ses excès, est décédé samedi des suites d'un cancer, a annoncé son agent.

L'artiste de 72 ans, parfois comparé à Alain Bashung ou Tom Waits, de la même génération que lui, avait indiqué en février 2020 souffrir d'un cancer du pancréas. "Putain, putain, c'était vachement bien. Arno nous a quitté ce 23 avril. Il va nous manquer à tous, sa famille, ses amis, ses musiciens, mais il sera toujours là grâce à la musique qui l'a fait tenir jusqu'au bout", a écrit son agent belge Filip De Groote dans un communiqué.

Révélé par les "Les yeux de ma mère"

Né le 21 mai 1949 à Ostende, ville côtière flamande à laquelle il est resté très attaché et qu'il évoque dans ses chansons, Arno Hintjens avait commencé sa carrière au sein du groupe rock TC Matic dans les années 80, avec notamment la chanson "Putain, putain" ("Putain, putain, c'est vachement bien, nous sommes quand même tous des Européens") -- un titre repris récemment en duo avec un autre Belge, Stromae.

C'est en solo qu'il s'était ensuite révélé à un plus large public, grâce à des chansons comme "Les yeux de ma mère" ou sa reprise des "Filles du bord de mer" d'un autre Belge, Adamo.

Une dernière apparition sur scène en 2022

L'annonce de sa maladie était intervenue alors qu'il se trouvait en pleine promotion d'un album ("Santeboutique", sorti en septembre 2019). Il avait dû interrompre sa tournée pour subir u...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles