Le chanteur Arthur H sur Brigitte Fontaine : « On devrait la considérer comme un trésor national »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les adieux de Brigitte Fontaine ? Je pense plutôt que nous allons assister à la première de ses cinq tournées d’adieu ! Bien sûr, elle est diminuée, mais elle a une présence toujours aussi magnétique. Brigitte reste une artiste passionnante au-delà de la musique. L’écouter dire ses poésies est une expérience extraordinaire tellement ses mots sont uniques. Elle incarne le contraire de la langue politique, qui est une langue morte bourrée de clichés et vide de sens. La langue de Brigitte est vivante, elle se régénère, elle peut inventer un futur.

Lire aussi - « Fucking night » au Printemps de Bourges : la dernière fable de Brigitte Fontaine ?

On devrait la considérer comme un trésor national, mais notre société n’apprécie pas les gens hors normes. Le mot « carrière » est un peu moche pour décrire la vie follement créative de Brigitte. Elle n’a aucun problème de connexion avec l’imaginaire, elle navigue constamment entre le monde réel et l’indicible, c’est ce qui explique sa créativité. Tu lui demandes un texte, elle te dit non, mais elle te l’envoie le lendemain. Avec elle, des concepts aussi stupides que l’angoisse de la page blanche et le manque d’inspiration n’existent pas.

"

Ma Brigitte est très douce, très tendre, très drôle

"

Elle fait partie de ma vie intime depuis toujours, depuis ma naissance. Loin de son image publique un peu scandaleuse, ma Brigitte est très douce, très tendre, très drôle… Incisive aussi. Avec elle, tu ne peux pas trop dire de conneries, elle te recad...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles