Chantage à la sextape : Karim Benzema renvoyé devant le tribunal correctionnel de Versailles

·1 min de lecture

L'international français Karim Benzema est renvoyé en correctionnelle dans l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena en 2015 pour "tentative de chantage". L'ancien international Djibril Cissé a, lui, été écarté des poursuites.

L'international français Karim Benzema est renvoyé en correctionnelle dans l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena en 2015 pour "complicité de tentative de chantage", a annoncé jeudi le parquet de Versailles. L'attaquant du Real Madrid est soupçonné d'avoir incité son ex-coéquipier en équipe de France à payer des maîtres-chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène. Quatre autres hommes sont également renvoyés dans ce dossier pour tentative de chantage et l'un d'entre eux pour abus de confiance également.

L'ancien international Djibril Cissé a, lui, été écarté des poursuites, conformément aux réquisitions du parquet rendues fin juin. "Nous ne sommes malheureusement pas surpris. Il s'agit d'une décision aussi absurde que prévisible", a réagi Me Sylvain Cormier, l'avocat de Karim Benzema, dénonçant un "acharnement" contre son client. Ce renvoi devant le tribunal correctionnel constitue en revanche "la suite logique de l'instruction qui a parfaitement établi la participation des différentes personnes", a estimé le conseil de Mathieu Valbuena, Me Paul-Albert Iweins.

Une affaire qui a secoué les Bleus juste avant l'Euro 2016

Alors que l'équipe de France préparait en octobre 2015 un match amical contre l'Arménie à Nice, Karim Benzema avait évoqué avec Mathieu Valbuena l'existence d'une vidéo intime concernant ce dernier. Pour le joueur du Real, il s'agissait d'une simple conversation amicale visant à prévenir son partenaire. Valbuena pa...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :