Chantage à la sextape : Benzema renvoyé devant le tribunal correctionnel

Source AFP
·1 min de lecture
Karim Benzema n'a plus joué en équipe de France depuis que cette affaire a éclaté (photo d'illustration).
Karim Benzema n'a plus joué en équipe de France depuis que cette affaire a éclaté (photo d'illustration).

Nouveau rebondissement dans l'affaire du chantage à la sextape qui empoisonne le football français depuis 2015. L'attaquant du Real Madrid Karim Benzema est renvoyé en correctionnelle devant le tribunal correctionnel dans ce dossier pour « tentative de chantage », a annoncé, jeudi, le parquet de Versailles à l'Agence France-Presse.

Ce renvoi en correctionnelle avait été réclamé en juillet dernier par le parquet, avait appris Le Monde à l'époque. « Ce sont des poursuites artificielles et injustes », avait commenté Me Sylvain Cormier, l'avocat du joueur. Karim Benzema, qui n'a plus joué en équipe de France depuis que cette affaire a été révélée, est soupçonné d'avoir incité Mathieu Valbuena, son ex-coéquipier en sélection, à payer des maîtres chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène. Mathieu Valbuena avait déposé une plainte dans la foulée. Quatre autres hommes sont également renvoyés dans ce dossier pour tentative de chantage, et l'un d'entre eux pour abus de confiance également.

Plus d'informations à suivre.