Chant du coq, odeurs, tracteurs... Des néo-ruraux lancent une pétition contre la mairie de Noyen-sur-Sarthe

© ZHAO GE / XINHUA / XINHUA VIA AFP

Le son du clocher, le chant du coq ou encore le vrombissement des tracteurs... Ces bruits, qui font le charme des zones rurales, dérangent les néo-ruraux, ceux qui habitaient dans les villes et qui sont venus chercher la tranquillité de la campagne. Pour éviter la discorde, certaines communes anticipent, comme à Noyen-sur-Sarthe, située entre le Mans et Angers.

C'est peut-être votre rêve : partir vivre à la campagne avec ses bruits et ses odeurs. Le chant du coq, le bruit des vaches est une évidence qui surprend pourtant encore les nouveaux habitants venus des villes. Le maire de Noyen-sur-Sarthe, située dans le département de la Sarthe, a même reçu plusieurs plaintes.

Une pétition lancée contre la mairie

Dans les ruelles ensoleillées, l'odeur des champs qui entoure le village parfume les pierres des habitations. À l'heure de la pause déjeuner, les habitants défilent à la boulangerie, tous étonnés que les nouveaux arrivants se plaignent des bruits de la campagne. "On s'y attend quand on vient vivre en campagne, qu'il y a des odeurs, des bruits, le clocher de l'église, des choses du genre", témoigne une habitante au micro d'Europe 1. "On se doute bien qu'il va y avoir les coqs qui chantent. Ça reste logique quand ça fait partie de la campagne", avance une autre.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Pourtant, sur le bureau de Jean-Louis Cousin, le maire de la ville, des dizaines d'affiches de prévention attendent d'être collées sur lesquelles nous pouvons lire "Le clocher rythme la vie du village". "Si vous appréciez tout ça, vous êtes les bienvenus, en cas d'allergie, bonne route", lance-t-il.

Une pétition a même été lancée contre la mairie. "Par rapport au coq, aux animaux, aux odeurs", précise le maire de Noyen-sur-Sarthe.

"Je suis plus embêtée par le trafic des camions que quand j'étais en centre-ville"

Mais...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Plusieurs victimes de piqûre en boîte de nuit portent plainte à Grenoble

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles