Une chanson de Mathieu Johann sur "Les jambes de Laure" Manaudou étonne et amuse Jérémy Frérot (VIDEO)

·1 min de lecture

C'est un jeune papa comblé mais fatigué, seulement quelques jours après la naissance de son deuxième fils. Jérémy Frérot fait actuellement la promotion de son album Meilleure vie, dans les bacs depuis vendredi 19 février. Un deuxième opus solo qui le "représente beaucoup plus" et dans lequel il chante sa paternité, la douleur physique qui l'accompagne depuis la fin des Fréro Delavega mais aussi la sexualité avec le titre Je te veux, ode aux ébats en plein après-midi. Le chanteur avait d'ailleurs dévoilé comment ces paroles avaient été accueillies par sa compagne Laure Manaudou à nos confrères de Télé-Loisirs.

Il y a quelques jours, Jérémy Frérot a aussi expliqué pourquoi il avait très bien vécu le confinement, en famille et en musique. "Au début, j'étais content que le confinement arrive. Enfin, content... Je me suis pas dit “Yes, c'est le confinement !”. J'avais prévu d'avoir ce moment-là pour faire mon album donc je me suis enfermé chez moi et c'était très cool", a débuté le chanteur avant d'ajouter : "J'aurais jamais pu rêver mieux de passer autant de temps chez moi avec ma famille. Là on a fait les chansons sur Skype, sur Zoom". Invité de Bernard Montiel sur RFM ce 27 février, le chanteur a évoqué la période difficile qu'il a traversée après sa séparation d'avec son comparse des Fréro Delavega. "J'ai eu du mal à me relever" a-t-il expliqué.

Plus tard, alors que le chroniqueur de TPMP l'invitait à jouer à un blind test, quelle ne fût pas sa surprise d'entendre une chanson dont (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

"Et si on se rencontrait ?" : M6 lance une nouvelle émission de dating autour des relations virtuelles !
Mort de Lise Toubon, l'épouse de Jacques Toubon, à l'âge de 87 ans
Jane Birkin revient sur sa rencontre difficile avec Serge Gainsbourg : "il avait un visage dédaigneux" (VIDEO)
Les Enfoirés 2021 : Francis Cabrel devait faire son retour cette année mais a annulé "au dernier moment" à cause de la Covid-19 !
Nicolas Sarkozy invité de Gilles Bouleau au 20 heures de TF1 jeudi 3 mars