"La chanson de l'année" : Nikos Aliagas fête la musique dans une nouvelle ville ce soir sur TF1

Qui pour succéder à Florent Pagny et à Patrick Fiori, vainqueurs de la chanson de l'année 2021 avec le titre "J'y vais" ? Réponse ce samedi 4 juin à partir de 21h10 sur TF1. Ce soir, Nikos Aliagas prendra les commandes d'une nouvelle édition de "La chanson de l'année", programme produit par DMLS TV. Pas de direct pour cette émission, mais un enregistrement qui a eu lieu hier, dans une nouvelle ville du sud de la France. Après Nîmes, qui a accueilli pas moins de cinq éditions entre 2015 et 2019, la production a jeté son dévolu sur Toulon et les plages du Mourillon.

Une première liste d'artistes dévoilée

Plus de 12.000 personnes sont attendues dans le public pour écouter les nombreux artistes annoncés par le communiqué de la chaîne. Seront ainsi présents : Amir, Angèle, Juliette Armanet, Bigflo & Oli, Claudio Capeo, Jérémy Frérot, Kendji Girac, Hyphen Hyphen, Jul, Keen'V, Kungs, La Zarra, Aya Nakamura avec Damso, Naps, Soolking ou encore Tayc ; la liste étant non exhaustive. Tout au long de la soirée, les téléspectateurs pourront voter en direct pour leur chanson préférée de l'année avec un gagnant dévoilé à la fin du show.

En 2021, l'édition 2021 de "La chanson de l'année" s'était placée en deuxième position des audiences de la soirée. Le concert géant organisé depuis le château de Chambord deux semaines avant la fête de la musique, avait été suivi par 3,48 millions d'amateurs de chanson française selon Médiamétrie, soit une part d'audience de...

Lire la suite


À lire aussi

"La chanson de l'année" : Nikos Aliagas en direct du château de Chambord ce soir sur TF1
"La Fête de la Musique" : Laury Thilleman aux côtés de Garou le 21 juin sur France 2
"Musiques en fête" : Cyril Féraud remplace Claire Chazal ce soir sur France 3

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles