La Chanson de l'année : Angèle, Jérémy Frérot et Slimane font le show, des soupçons d'attaques à la seringue gâchent la fête

Les débordements au Stade de France sont encore dans l'esprit de chacun et un nouveau scandale vient éclater. Alors que l'émission La Chanson de l'année, présentée par Nikos Aliagas, sera diffusée ce samedi 4 juin 2022 sur TF1, en prime, voilà qu'une sombre affaire vient gâcher la fête. Ce vendredi 3 juin, l'émission a été enregistrée aux abords des plages de Mourillon, non loin de Toulon. Mais parmi les chanceux venus voir Aya Nakamura, Jérémy Frérot, Slimane ou Angèle, certains auraient vu leur soirée mal tourner. En cause, des soupçons d'attaques à la seringue.

En marge du tournage, les messages sur ces attaques, qui sévissent depuis déjà plusieurs mois en France, pleuvent sur les réseaux sociaux. Ce phénomène de plus en plus courant qui inquiète terriblement les autorités a ainsi eu lieu également durant ce concert gratuit organisé à Toulon. Malgré le dispositif de sécurité mis en place, plusieurs incidents se seraient produits, il y a en effet des soupçons. Outre les bousculades et une bagarre générale, BFM Toulon Var rapporte ce jour que le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz, a fait état de quatorze victimes de piqûres, celles-ci auraient porté plainte. Comme précisé par France Bleu, on ignore encore si elles ont été droguées. Parmi ces dernières, un agent de sécurité aurait même été hospitalisé.

Piqûres de seringue, bagarre et...

Lire la suite


À lire aussi

The Voice, la finale : des stars de la chanson "prestigieuses" invitées à faire le show, leurs noms dévoilés
Mariage de Carla Moreau et Kevin Guedj : Des stars de la chanson et un humoriste font le show
La chanson de l'année 2021 : Julien Doré, Louane, Vianney, Wejdene... Un show XXL, Nikos ému

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles