Changement de vie : de la ville à la campagne, une famille de citadins témoigne

Sortir de l’école le midi pour rentrer déjeuner en famille est une nouveauté pour la famille Mayeux, qui a élu domicile à Selonnet, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Tous les membres trouvent leur compte dans cet emménagement à la campagne. Le fils, par exemple, apprécie vivement de pouvoir s’adonner au ski l’hiver. "C’est la belle vie", conclut le petit garçon. Une épicerie fine italienne ouverte La mère, Nathalie Mayeux, affectionne également le dépaysement. "À la base, je suis une citadine, j’aime sortir avec mes copines, faire les magasins. Je pense qu’à partir de 35 ans, j’ai vraiment eu besoin d’un retour aux sources et de me recentrer sur ma famille. C’est ce qu’on peut faire ici", estime-t-elle. Toutefois, pour changer de région, il fallait trouver un autre travail. Le père de famille, Benoît Mayeux, a totalement changé d’univers. De l’ingénierie, il est passé à l’ouverture d’une épicerie fine italienne. Ce qui lui plait dans cette nouvelle vie ? "Le fait de se retrouver à l’écart, dans un endroit où on est peu nombreux, plus aéré, et de pouvoir vivre normalement", en dépit des confinements successifs.