Changement de vie : 3 conseils pour débloquer l’ascenseur social

·1 min de lecture

Lorsque l’on vient d’un milieu non privilégié, il est parfois difficile d’épouser la carrière de ses rêves. Mais rien n’est figé, des structures spécialisées mettent en place des accompagnements, que l’on vive à la campagne ou en banlieue, que l’on soit diplômé ou sans formation initiale. Dans La France Bouge spéciale "Et si on changeait de vie", Adèle Galey, co-fondatrice de l’organisation Ticket For Change, vous livre ses conseils pour changer de métier quelle que soit sa situation.

Vous voulez écouter La France Bouge spéciale Et si on changeait de vie ? 

>> Du 9 au 20 août, écoutez l’émission sur l’antenne d’Europe 1 de 13h à 14h
>> Retrouvez aussi les émissions en podcast sur l’application Europe 1 et sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer et Amazon Music 

Acceptez de commencer petit

"Comme le dit Saïd Hammouche, président de la Fondation Mozaïk et créateur de Mozaïk RH, un cabinet de ressources humaines qui met à l’honneur les talents des jeunes des territoires les moins privilégiés, cela peut être très bénéfique d’avancer par étape. Tout dépend comment on voit les choses, de notre regard, mais chaque expérience peut être riche d’apprentissages. ‘Même en vendant des hamburgers on peut apprendre beaucoup’, précise Saïd Hammouche. Il est bien évidemment plus difficile de commencer en bas de l’échelle lorsque l’on ne part pas avec les mêmes privilèges que les autres, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas apprendre tout autant. On peut apprendre à valoriser les type...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles