Changement de l'étiquetage des pots de miel : cela "permettra au consommateur de savoir vraiment ce qu'il achète"

franceinfo
Gilles Lanio, président de l'Union nationale de l'apiculture française, se réjouit, ce vendredi, de la décision du gouvernement de mentionner l'ensemble des pays d'origine des miels "de mélange" sur les pots.

Le gouvernement prépare un décret qui rendra obligatoire l’étiquetage de tous les pays d’origine des miels de mélange vendus en France. Une mesure que l’Union nationale de l'apiculture française (UNAF) réclame depuis plusieurs années. "Pour nous c’est une bonne avancée", s'est félicité Gilles Lanio, apiculteur, président de l'UNAF, vendredi 15 juillet sur franceinfo.

Aujourd'hui, "vous pouviez avoir du miel français, forcément, beaucoup de miel de Chine, un peu de miel d'Ukraine, et vous mettiez sur le pot ‘miel origine UE [Union européenne] et non-UE, ce qui ne voulait rien dire", a-t-il expliqué.

franceinfo : Vous avez donc fini par être entendus

Gilles Lanio : Oui, enfin, au bout de trois ans. Pour nous c'est une bonne avancée. Cette transparence était demandée aussi par le consommateur. On avait fait un sondage, 94 % la réclamaient. Et aujourd'hui c'est vrai que le fait de mettre la liste des pays, par ordre pondéral décroissant, avec un caractère particulier pour les miels qui seront présents dans le pot à plus de 20%, permettra aux consommateurs de savoir ce qu'ils achètent en quelque sorte. Tout du moins d’être plus près du contenu.

Parce qu’aujourd’hui on ne connaît pas vraiment l’origine précise des miels dits "de mélange" ?

Disons que vous pouviez avoir du miel français, forcément, beaucoup de miel de Chine, un peu de miel d'Ukraine, et vous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi