Changement d’heure : pour savoir si on avance ou recule d’une heure, une astuce existe

Tous les six mois, le changement d’heure rythme nos vies. Dimanche 30 octobre, l’heure d’hiver fera donc son grand retour.
JEFF PACHOUD / AFP Tous les six mois, le changement d’heure rythme nos vies. Dimanche 30 octobre, l’heure d’hiver fera donc son grand retour.

HEURE D’HIVER - Une heure en plus ou une heure en moins ? Telle est la question. Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre le traditionnel changement d’heure va faire son retour. Ce qui veut dire que les paresseux vont gagner une heure de sommeil, tandis que les plus matinaux profiteront d’une heure de soleil en plus le matin.

Ainsi, à 3 heures du matin dimanche, il sera en réalité 2 heures. Mais pour les plus étourdis, il n’est pas toujours évident de faire le distinguo entre passage à l’heure d’hiver et passage à l’heure d’été. Afin de plus faire la confusion et d’éviter de se gratter la tête pendant plusieurs minutes à la recherche de la bonne méthode pour changer l’heure sur sa montre, son four où dans sa voiture (pour les plus anciennes), une solution toute simple existe.

En sachant que les changements d’heure ont toujours lieu le dernier dimanche des mois d’octobre et d’avril, un moyen mémo technique des plus enfantins vous permettra de plus confondre les changements d’heure : en effet, le dernier dimanche d’octobre, on recule d’une heure, alors qu’en avril, on avance d’une heure durant le dernier dimanche du mois. Vous l’avez ?

À la fin du mot octobRE, on retrouve le début du mot REculer. À l’inverse, AVril commence comme AVancer, d’où l’astuce mise au point pour ne plus arriver en retard (ou très en avance) lundi matin au travail.

Parti pour rester

Ce moyen mnémotechnique pourrait finalement s’avérer utile plus longtemps que prévu. En effet, la volonté de supprimer le changement d’heure ne semble plus vraiment à l’ordre du jour à l’échelle française et européenne.

Si l’abandon du changement d’heure était censé avoir lieu en 2021, l’arrivée de la pandémie de Covid-19 début 2020 a bousculé les plans européens sur cette question, qui n’a depuis plus été soulevée.

Inventé au début du XXe siècle pour faire des économies sur la consommation de charbon, le changement d’heure a vraiment trouvé sa place dans l’Hexagone en 1976, après le choc pétrolier de 1973-1974. Une manière de s’adapter aux heures où le soleil se lève et se couche pour réduire la facture et plus généralement la consommation de ressources énergétiques.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi