Changement climatique : l'année 2019 parmi les trois plus chaudes enregistrées depuis 1850, selon l'ONU

franceinfo avec AFP

La décennie 2010-2019 devrait être en outre la plus chaude enregistrée depuis 1850.

Une nouvelle donnée qui confirme la crise climatique. L'année 2019, avec son lot de feux de forêt, de vagues de sécheresse et de canicules, sera l'une des trois plus chaudes enregistrées depuis 1850, date à laquelle ont débuté les relevés systématiques de températures. Elle conclut une décennie "de chaleur exceptionnelle", a annoncé, mardi 3 décembre l'ONU à l'occasion de la COP25 à Madrid.

"L'année 2019 marque la fin d'une décennie de chaleur exceptionnelle, de recul des glaces et d'élévation record du niveau de la mer à l'échelle du globe, en raison des gaz à effet de serre produits par les activités humaines", fait savoir l'Organisation météorologique mondiale (OMM). L'élévation du niveau moyen de la mer s'accélère, l'océan devient plus acide, la banquise arctique recule, la calotte glaciaire du Groenland fond.

Plus de 10 millions de déplacés

Entre janvier et octobre, la température moyenne mondiale a été plus élevée d'environ 1,1 °C par rapport à la période 1850-1900, indique l'Organisation météorologique mondiale (OMM), ce qui ferait de 2019 la deuxième ou troisième année la plus chaude après 2016, marquée par le phénomène El Niño. La décennie 2010-2019 est "presque certainement" la plus chaude jamais enregistrée, poursuit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :

A lire aussi