Chanel perd (encore) sa bataille de logos contre Huawei

Valentin Etancelin
·Journaliste, Le HuffPost
·1 min de lecture
Le logo de Huawei (à gauche) est vertical. Celui de Chanel (à droite), horizontal. (Photo: Barcroft Media via Barcroft Media via Getty Images)
Le logo de Huawei (à gauche) est vertical. Celui de Chanel (à droite), horizontal. (Photo: Barcroft Media via Barcroft Media via Getty Images)

MODE - Les juges ont pris leur décision. Ce mercredi 21 avril, le tribunal de l’Union européenne a donné raison à Huawei, accusé depuis plusieurs années par la marque de luxe française Chanel d’avoir plagié son célèbre logo fait de deux “C” entrecroisés.

Depuis 2017, comme le rappelle la BBC, la maison de la rue Cambon estime que le nouveau logo déposé par le géant des télécoms chinois ressemble à s’y méprendre au sien. Il s’agit, là aussi, de deux arcs de cercle entrelacés, mais, eux s’entrecroisent de manière verticale pour former un “H”.

Alors que la poursuite de Chanel a été une première fois rejetée en 2019, l’Office européen de la propriété intellectuelle indiquant qu’il n’y avait aucune similitude et que les clients ne pourraient pas confondre les deux marques, la contestation de la décision a de nouveau été rejetée.

Les juges européens l’ont rappelé: les logos sont différents. Ils “doivent être comparés tels qu’ils ont été déposés et enregistrés, sans modification de leur orientation”, ont-ils expliqué. Celui de Chanel “présente des courbes plus arrondies, des lignes plus épaisses et une orientation horizontale”. Celui de Huawei est vertical.

Comme le souligne Courrier International, la décision de ce mercredi peut encore faire l’objet d’un recours. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Chanel, qui a, elle, été condamnée en 2012 pour avoir copié le motif d’une enseigne spécialisée dans la maille du nom de World Tricot, n’a pas tenu à...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.