CHAN-2020 : les supporters à la fête malgré le Covid-19 et la distanciation sociale

·1 min de lecture

Malgré la pandémie de Covid-19, le Cameroun a ouvert ses stades au public pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN). Les supporters sont à la fête malgré les risques sanitaires.

Loin des images de huis clos européens, le CHAN-2020*, dont la finale opposant le Maroc au Mali aura lieu dimanche 7 février, s'est déroulé au Cameroun avec des équipes encouragées par leurs supporters. Malgré la pandémie de Covid-19 dont une deuxième vague frappe de plein fouet le continent, les autorités ont tenu à ouvrir les stades au public pour le plus grand bonheur des fans.

Pour s'assurer que la compétition continentale ne donne pas lieu à une propagation épidémique, des mesures draconiennes ont été prises : port du masque obligatoire, distanciation sociale entre les supporters, message de prévention à répétition dans les stades et taux d'occupation des stades limité à 25 %.

"Pour le moment, on n'a pas observé de propagation massive à cause de la compétition. Dieu merci ! Jusqu'ici tout se passe très bien", affirmait d'ailleurs Constant Omari, le président par intérim de la Confédération africaine de football (CAF) sur France 24.

Le football est redevenu une fête

*La Confédération africaine de football a décidé que la compétition continuerait à s'appeler TOTAL Championnat d'Afrique des nations Cameroun 2020, malgré le fait que le tournoi ait été reporté à 2021 à cause du Covid-19.